Aller au contenu

Faire sa 1ère communion au Mourillon

La Messe

L'offrande de Jésus rendue présente, pour notre salut.

" Toutes les bonnes œuvres réunies n’équivalent pas au sacrifice de la messe, parce qu’elles sont les œuvres des hommes, et la sainte messe est l’œuvre de Dieu."

 (Saint Jean-Marie Vianney, curé d’Ars)

Dans la messe, nous nous rappelons l’œuvre de Jésus, qui a donné sa vie par amour de son Père, mais aussi de l’humanité qu’il voulait sauver. Ce n’est pas simplement un souvenir : en célébrant, nous nous unissons à Jésus pour nous offrir à Dieu. Nous accueillons en nous le salut et toutes les grâces qui viennent du sacrifice de la Croix alors rendu mystérieusement et réellement présent. Nous sommes transformés peu à peu par la Parole de Dieu et par le corps et le sang du Christ auxquels nous communions.

Chaque dimanche et pour les grandes fêtes, les Chrétiens sont invités à participer à la messe, source et sommet de la vie chrétienne. C’est une démarche tout à fait personnelle mais aussi familiale et communautaire : ensemble nous formons l’Eglise, ensemble, par la célébration de la messe, nous grandissons dans la foi et la charité.

Presque chaque jour de l’année, la messe est célébrée dans la paroisse, dans le souci que tout Chrétien puisse trouver un horaire qui lui permette d’y venir.

L'Eucharistie

Sacrement de la communion avec Dieu.

"Il n’y a rien de si grand que l’eucharistie."

(Saint Jean-Marie Vianney, curé d’Ars)

La communion que nous faisons lors de la messe manifeste l’adhésion de notre cœur et de notre vie au mystère de la foi : le pain et le vin deviennent le Corps et le Sang du Christ, et nous voulons nous conformer à sa Parole. Il s’agit donc d’une démarche personnelle qui ne doit pas être faite par automatisme, mais être préparée et cohérente avec le reste de notre vie. Un entretien avec un prêtre peut aider à discerner de l’authenticité de nos dispositions à communier.

La préparation à la première communion

La première communion eucharistique que nous faisons fait partie des étapes essentielles de l’initiation chrétienne, avec le baptême et l’eucharistie. Tout enfant baptisé, et donc enfant de Dieu, est appelé à grandir dans la connaissance de l’Evangile et dans l’intimité avec le Seigneur. Cela passe notamment par une catéchèse régulière et la fréquentation de la messe du dimanche.

Le jour de la première communion est un grand jour, qui se prépare soigneusement : c’est le corps de Jésus lui-même que l’enfant accueille en lui, avec un cœur qui affirme sa volonté de recevoir le Christ pour vivre avec lui chaque jour. En effet, la première communion est appelée à voir d’autres communions se renouveler très régulièrement.

Pour les enfants

Habituellement, les enfants se préparent à leur première communion par deux années de catéchisme et la participation aux messes du dimanche, participation particulière, une fois par mois, lors des messes du catéchisme à Saint-Flavien. Il y a une journée de retraite pour se préparer. Avant la communion chaque enfant se confesse pour recevoir la miséricorde de Dieu et avoir un cœur bien disposé.

La première communion des adultes

Il arrive que des personnes baptisées n’aient pas fait ensuite leur première communion et se posent la question à l’âge adulte. La paroisse propose alors un parcours personnel adapté à chacun, qui passe par des rencontres avec des paroissiens, en lien avec le catéchuménat des adultes.

 

" Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! "

(Luc 12,49)

En pratique

Si vous ou votre enfant désire faire sa première communion, adressez-vous à la maison paroissiale.

HORAIRES

PRIER

AGENDA

PARTICIPER & AIDER

À l'écoute des apôtres

Cette année 2019/2020, la paroisse du Mourillon s’efforce de relire les Actes des Apôtres.

Au long des mois, en suivant la fondation des premières communautés chrétiennes et la mission des apôtres, nous nous laissons guider par la Parole de Dieu pour être nous-mêmes une communauté fidèle au cœur de Dieu et des témoins du Seigneur Jésus, sinon jusqu’aux extrémités du monde, du moins dans toute notre vie.

Un découpage mensuel permettra de lire l’ensemble sur l’année et de méditer chaque mois sur un thème.
Des rencontres régulières permettent d’approfondir notre connaissance du texte et de partager notre lecture.

Faire défiler vers le haut